Script autoconfig client mail pour Yunohost

Bonjour a tous,

Je vous livre le fruit de mon travail concernant l’autoconfig mozilla pour yunohost.
C’est libre bien sur.:crazy_face::crazy_face:

https://astu.ovh/gitea/tom/autoconfig/src/branch/master

Tous retours et améliorations bienvenues.

Et bonne Année.
Bisous

2 J'aimes

Salut @TomAlba Thomas.

J’ai effectué une relecture du fichier README, qui est disponible ici : https://syntax61.fr/forge/nico/autoconfig-mail-yunohost/src/branch/nflqt/Relecture-du-README.

Je ne sais pas exactement quelles sont les commandes Git pour que tu récupères cette branche à partir de mon propre dépôt public. Mais je suis certain que c’est possible, et je dois de toute manière étudier la question prochainement.

En tout cas, je reviendrai plus tard ici te proposer des modifications sur les autres fichiers.

Merci Thomas.

Salut Thomas @TomAlba.

Le mieux est d’utiliser à fond le caractère décentralisé de Git en intégrant les modifications publiées sur des dépôts tiers, lorsqu’elles sont intéressantes et prêtes dans la branche adéquate (stable ou dév, c’est toi qui choisi ton mode de développement) de ton dépôt officiel.

Voici comment faire (source intéressante : https://www.le-fab-lab.com/git-depot-distant.html) :

  1. $ git remote add nom_local_du_depot_du_collaborateur url #Ajoute un dépôt distant à prendre en compte
  2. $ git fetch nom_local_du_depot_du_collaborateur #Rafraîchi les données d’un dépôt distant
  3. $ git branch -a #Liste les noms des branches sur tous les dépôts, notamment ceux qui viennent d’être ajoutés
  4. $ git checkout -b nouvelle_branche_locale nom_local_du_depot_du_collaborateur/nom_de_la_branche_intéressante #Bascule sur la copie locale du travail du collaborateur
  5. Travailler puis $ git add […] puis $ git commit […] puis $ git rebase -i […] #Pour ajouter des correctifs éventuels sur la branche du collaborateur et pour rebaser la branche sur les derniers commits de la branche finale si elle a avancé voire pour retravailler carrément la branche
  6. $ git checkout branche_stable_ou_dev #Bascule sur la branche finale
  7. $ git merge --no-ff nouvelle_branche_locale ou $ git merge nouvelle_branche_locale #Ça dépend de l’importance de la branche : on peut garder un petit signe avec une bosse du graphe ou on peut la noyer visuellement dans le reste du graphe.
  8. $ git push origin_ou_autre_nom_du_dépôt_officiel
  9. $ git remote remove nom_local_du_depot_du_collaborateur #si on a plus besoin de ce dépôt à l’avenir sinon on ne fait pas cette commande
  10. $ git branch -d nouvelle_branche_locale #supprime l’étiquette de branche désormais inutile car ses commits viennent d’être intégrés.
  11. Dire au collaborateurs de mettre à jour leurs branches.
  12. Enjoy!

Les commandes à bien saisir ici sont (outre git remote add et son inverse git remote remove qui ne posent probablement aucun problème), git rebase et son pendant interactif git rebase -i ainsi que l’option --no-ff de git merge. Voici un texte qui explique bien l’enjeu : https://delicious-insights.com/fr/articles/bien-utiliser-git-merge-et-rebase/