Présentation de Franck

association
monnaie-libre
#1

Bonjour,
Je m’appelle Franck, j’ai 32 ans, j’habite avec ma petite famille à Douvres-La-Délivrande.
J’ai emmenagé en Normandie en septembre 2017.

Je suis autodidacte en informatique depuis mes treize ans.
J’ai, comme beaucoup de monde, utilisé des logiciels libres depuis longtemps sans trop savoir ce que c’était. Je suis un repenti de chez Google, car j’avais quasiment tout mes logiciels et mes données chez eux.

Le tournant a été approximativement à la fermeture du réseau social Google Plus. J’ai commencé dès lors à déménager mon compte twitter sur Mastodon, à reprendre en main ma page Diaspora* qui ne servait pas encore beaucoup à ce moment-là.

Et puis, suite à une tentative de reconversion professionnelle, j’ai trainé mes guêtres pendant un an chez Artifaille, l’association caennaise de promotion des logiciels libres, d’entraide intergénérationnelle, et d’ateliers d’apprentissage. J’y ai appris plein de trucs et astuces sur le libre, et j’ai participé à beaucoup de permanences, faisant de moi le bénévole de l’année 2018 avec le portrait accroché au mur :wink:

Et puis j’ai commencé à vraiment me fâcher contre Google quand les pubs sont arrivées sur Google Maps, et dans mes mails sur Gmail. Donc j’ai basculé sur OpenStreetMap, pour qui je fais de la contribution. Et j’ai basculé mes mails chez Lilo et Gandi.

Mon notebook est sur Linux Mint 18.3. J’utilise Libre Office, quotidiennement, MusicBee pour mes ogg, Firefox pour naviguer, Thunderbird pour écrire mes mails, et G-Droid sur mon smartphone. Dès que je peux privilégier un logiciel libre, je regarde si c’est possible.

A part ça, je connais la monnaie libre quasiment depuis sa création. J’ai écouté tous les podcasts de Stéphane Laborde, lu son livre, la TRM, dans l’édition actuelle qui venait de sortir. J’ai été spectacteur très longtemps, j’ai vu de loin les tests sur le brouzouf, le métabrouzouf (pour ceux qui se souviennent). Et récemment, j’ai décider de franchir le pas avec la June. J’ai été très surpris de l’ampleur de ce qui devait être un projet de geek au départ, et j’ai voulu m’en rendre compte par moi-même.

J’ai pour projet de consolider une antenne locale « monnaie libre » à Caen, propulsée par Artifaille. Prochain défi, organiser et animer un Géconomicus.

Mais tout ça, ça reprendra au moment où j’aurai fini ma formation de géomètre-topographe qui s’achèvera en novembre 2019.

Voilà, des questions ?

0 Likes

#2

Artifaille : https://artifaille.fr/
Mon site professionnel : https://franckbenand.info

Et j’oubliais le fait que je suis en train de faire le module Galilé sur mon temps libre.

Sinon j’ai un NAS Synology chez moi sur lequel j’ai transféré mon contenu de Google Drive. Je suis en train d’y transférer quelques 10 000 photos de Google Photos aussi.
J’ai mes notes dessus. J’y ai mis mon repertoire avec calDAV dessus pendant un moment, mais ça buggait vraiment trop, alors j’ai déplacé le repertoire et l’agenda sur mon adresse chez Gandi.
Je me dis actuellement que si c’était à refaire, il aurait fallu installer NextCloud pour partir sur quelquechose de sain, parceque les paquets DSM sont merdiques.
Enfin j’ai pas de gros besoins, alors ça fait un peu sortir un jeep pour aller chercher son pain.

0 Likes

#3

Bonjour Franck et bienvenue !
La monnaie libre est un sujet passionnant mais requérant souvent de s’y impliquer sur le long terme pour en voir les effets localement. Notre groupe Orne Monnaie Libre, concentré autour de Flers en sait quelque chose. Nous organisons d’ailleurs un Gmarché ce samedi 27 avril à Sainte-Honorine-la-Guillaume.

Nous avons aussi organisé à plusieurs reprises des Géconomicus. C’est un outil formidable pour faire comprendre le principe de la monnaie libre. Nous aurons sans doute du mal à vous aider directement étant donné que nous sommes tous bien occupés mais sait-on jamais. L’important est de réunir quelques personnes très motivées et persévérantes. Bon courage pour la suite et merci pour cette présentation fournie.

Léo

0 Likes

#4

Bonsoir,
Plusieurs ornais connaissent Franck car il est venu le 20/01 au Gmarché à Saint-Georges des Groseillers.

Voici son ressenti suite à cette première rencontre:
" Dès mon arrivée, l’accueil au Ğmarché a été chaleureuse. A travers cette monnaie libre, les concepts de liens et d’échanges prennent tout leur sens à cet endroit, pendant cette journée. Bien sûr l’échelle est encore modeste, mais c’est avec des germes que poussent des forêts. N’hésitez pas à faire le déplacement pour changer le monde, à votre échelle."
Franck

Nous avons eu le plaisir de le revoir à Festi June 2 à Mayenne le 10/03.

Merci Franck pour ton implication et à bientôt.

0 Likes

#5

Bienvenue parmi nous Franck.

C’est très intéressant ce que tu nous racontes là, et ta page perso aussi. Voici mes réactions :

  • Concernant la monnaie libre sur Caen. Tu sais certainement que d’autres caennais sont également motivés pour la développer par chez vous, notamment @art15te qui s’est inscrit très récemment (mais qui ne s’est pas encore présenté). Je vous invite à vous connecter pour coordonner vos efforts.

  • Concernant Douvres-la-Délivrande. Un GULL de la Côte de Nacre ! On en parle justement sur le fil de présentation de @Nico d’Hérouville. On avait découvert la tentative D-Lug durant les recherches pour Normandie Libre. Toi qui est sur place, pourrais-tu enquêter, retrouver les porteurs de cet ancien projet en vue de le réactiver (avec tout notre soutien) ?

  • Concernant la musique. Je constate sur ta page perso que tu es musicien. Que penses-tu de la musique libre ? Que penses-tu du projet de Netradio qui emmerge doucement parmi nous ?

  • Concernant tes compétences en géo|métrie|graphie|topographie|et j’en passe. Je suppose que ça doit t’être utile pour contribuer à OpenStreetMap (OSM). Dans le Domfrontais, j’adorerais pouvoir organiser des ateliers de contribution à OSM régulièrement pour mon asso locale. Pourrais-tu nous coacher, sachant que moi par exemple, je pars de zéro : j’utilise quotidiennement OSM mais je n’ai encore jamais contribué ? (et bien entendu, l’idée est que ces ateliers puissent être facilement répliqués dans tous les coins de la Région grâce à notre réseau.)

0 Likes

#6

Bonjour Franck,

je peux participer à l’animation d’un jeu.

Le dernier, à Angers, était très réussi (compte rendu sur le site du Sou, et sur le forum.monnaie-libre.fr).

À bientôt,
Mireille

1 Like

#7

Peut-être l’occasion de venir nous rejoindre à Vire ce samedi ?

https://viregul.fr/atelier-cartopartie-openstreetmap-avec-viregul/

Tout le monde est bien entendu invité ! :slight_smile:

0 Likes

#8

Merci nflqt pour l’accueil.

  • Déjà je tiens à préciser qu’avec ma formation, je passe 7 heures sur ma moto le week-end pour faire le trajet, et j’ai du travail à faire le soir, ou le week-end quand je reste à Saumur, pour faire en 9 mois ce que les jeunes en BTS font en 14 mois.
    Donc autant dire que mon temps de bénévolat jusqu’à 2020, c’est kechni, nada, niente.

  • Je laisse @art15te me contacter sur Césium (Danfernbanck / 84Hit) pour faire connaissance.

  • C’est amusant que GULL veut aussi dire mouette en anglais. Et les mouettes, on ne peut pas dire que ça à Douvres-La-Délivrande. Moi qui suis sur place, avec un an de recul, je vois surtout que la dispersion des associations affaibli grandement la synergie locale. Il y a parfois des redondances, avec des concurrences absurdes, simplement par manque de communication des structures existantes. C’est pour cela que j’ai choisi de renforcer une structure existante déjà implantée comme Artifaille, plutôt que d’essaimer de façon stérile dans un coin de territoire sans débouché.
    Sinon, j’ai fait du bénévolat à l’atelier informatique pour les ainés dans le Centre Social de Douvres-La-Délivrande, et c’est une catastrophe. Les bénévoles n’ont jamais entendu parler du logiciel libre, on entend dire des énormités comme “si c’est gratuit sur internet, c’est de l’arnaque”, les ainés ont dépensés des fortunes avec de mauvais conseils pour des PCs portable dernier cris dont ils n’utilisent que 1% des fonctionnalitées - et encore, ça les handicape plus qu’autre chose car Windows 10 est trop compliqué pour eux. Ils ont une infrastructure réseau dysfonctionnelle qui n’est pas entretenue, et j’ai laissé l’adresse d’Artifaille pour que ça change un peu vers du mieux, et on m’a gentiment expliqué qu’on me rappellera…
    Ils vont gâcher du budget dans des mauvais choix et on ne peut pas faire grand chose pour eux.
    Donc si jamais je trouve au hasard de mon chemin des ancien porteur de ce projet, je les aiguillerai vers Artifaille, s’ils n’y sont pas déjà.

  • pour le projet de Netradio, ça à l’air intéressant, mais je peux pas me disperser, j’ai déjà trop de combats différents à mener.

  • Pour la Topographie, effectivement, c’est un peu relié avec OSM. Personnellement, je n’ai pas la temps de coacher des gens, mais j’aimerai également organiser des cartoparties vers Caen un jour avec Artifaille (sur l’accessibilité par exemple).
    Je vais en parler avec les gens d’Artifaille pour dire que tu es intéressé par le sujet, et on aura peut-être un bénévole qui pourra se déplacer.

Merci @mimi, je penserai à te contacter quand je pourrai m’en occuper.

Voilà, et comme j’ai entendu une fois : Le chemin est long, mais la voie est libre.

0 Likes

#9

OK Franck. J’ai lu ici, après coup, une partie des réponses à mes questions posées dans l’autre fil.

À bientôt pour le reste ! :wink:

0 Likes

#10

On peut prendre une bière à Artifaille un vendredi soir pour faire connaissance.

0 Likes

#11

OK @Danfernbanck.

0 Likes

#12

Salut Franck.

Tu as totalement raison de ne pas t’engager plus que tu ne le fais. Une chose après l’autre, tu seras d’autant plus utile avec un beau diplôme ! ^^

Tu as eu aussi totalement raison de rejoindre l’Artifaille, un groupe déjà implanté. Car tu arrivais dans le coin, et d’autant que l’Artifaille, elle-même, débutait et avait besoin de recrues fraîches. Mais la situation que tu décris un peu plus au nord de Caen amène en fait à la conclusion qu’il faudra aussi lancer une initiative plus proche encore, pour amener toutes ces personnes au Libre.

On me rétorquera sûrement « Mais avec quelles ressources humaines ? Nous sommes si peu nombreux ! » Et c’est là que j’estime que nous aurions tous tort de penser cela, que les ressources sont déjà sur place, qu’elles sont juste difficiles à déceler.

Voici un calcul que je fais régulièrement :slight_smile:

  • Considérons qu’1 utilisateur d’ordinateur sur 100 est gnulinuxien (Source Wikipédia).
  • Admettons que seulement 1 gnulinuxien sur 10 serait moteur dans un GULL local s’il existait (des adminsys et des dev, oui mais il n’y a pas forcément besoin de compétences techniques pour être dirigeant d’asso, et pas forcément besoin de compétences en gestion pour être animateur/formateur/médiateur, artiste, libremonnaieur… On a besoin de tous les profils !). J’en écarte 9 sur 10 pour des raisons d’âge, de disponibilité (déjà pris, par exemple au sein d’une communauté libriste thématique à une autre échelle géographique, la promotion dans le monde d’une distro ou d’un langage de programmation en particulier…), d’envie (tous les gnulinuxiens ne sont pas forcément – c’est triste mais vrai — libristes)…
  • Estimons à 400.000 habitants dans l’agglomération de Caen (Source Wikipédia) (en considérant certes que tout habitant dispose d’un accès à un ordinateur personnel…)
  • Divisons maintenant 400.000 par 1.000… Allez divisons par 2.000 pour être sévère ! (et pour compenser l’imprécision précédente.)

Ça nous donne 200 personnes pour promouvoir activement le Libre sur Caen et les Alentours. De plus, j’argue que nous pourrions doubler ce nombre en incluant tous les non-gnulinuxiens touchés par le Libre dès lors qu’on leur explique ce que c’est. Ceux-ci pourraient donner un coup de main en rédac de statuts, communication, compta, accueil et orga d’événements tout en prenant tranquillement le chemin de leur migration personnelle à GNU/Linux (ou Haïku ou BSD ou ReactOS ou encore un autre hein !? ^^).

En tout cas, c’est ce que nous démontrons en apportant le Libre dans le Domfrontais via une association d’informatique qui n’avait pratiquement jamais fait de Libre en plus de 30 ans d’existence : Syntax Informatique.

Et la transformation ne fait que commencer ! Et nous n’avons encore détecté que 2 libristes sur les 6 promis par mon calcul magique ! :wink: (Sur une base de 12.000 habitants du Domfrontais, je divise par 2.000.) Par contre, nous nous appuyons déjà sur des non-gnulinuxiens ouverts au Libre pour avancer…

0 Likes