Participer au label Territoire Numérique Libre 2019

Avec @paidge, on se demande ce qu’on pourrait faire avec le Label Territoire Numérique Libre.

Il s’agit d’un questionnaire à remplir avec un élu local, concernant l’usage du Libre (logiciels libres + Open Data + etc.) par la collectivité. Ensuite, un jury examine les candidatures et attribue ou non l’un des 5 niveaux du label.

Si atteindre le niveau 5 est encore très théorique, le niveau 1 semble très accessible !

Je considère ce processus de labellisation comme un moyen potentiellement très efficace d’entamer le dialogue entre nos initiatives libristes et les collectivités, puis d’établir des relations fructueuses en faveur des logiciels libres ! Ne serait-ce que nous pousser à nous présenter à nos collectivités est une excellente étape !

Pour 2019, nous avons jusqu’au 15 octobre minuit pour envoyer du rêve à toute la France.

Du coup, voilà ce que je propose :

  1. Que chaque GULL (ou groupe encore informel) ici présent désigne parmi eux 1 personne pour porter ce label à au moins 1 collectivité proche du GULL.
  2. Que nous mettions tous ces libristes en rapport les uns les autres ici-même pour qu’ils se soutiennent mutuellement dans cette démarche (par des compte-rendus, des encouragements…).

Je suis certain qu’ensemble, nous pourrions multiplier la présence des collectivités de Normandie à ce label, qui n’a attribué le niveau 1 qu’à une commune de Normandie : Louviers (en 2017).

(Remarque: il y a quelques mois, j’ai contacté les porteurs de la candidature de Louviers dans le cadre de Normandie Libre. Ils ne se sont pas encore présentés ici.)

Qu’en dites-vous ? @francoisa ? @gerpin ? @TomAlba ? @Nicobe ? @niconouet ? @ghyom ? @flo.othman ? @Cecile ? @dylan ? @Fabrice ? Et les autres ?

1 J'aime

Je suis à fond pour. Y a-t-il un courrier type ou des conseils pour un premier contact ?
Je pense qu’on s’occupera de la ville d’Alençon et que personnellement, j’en toucherai 2 mots au maire de ma commune, Saint-Céneri-le-Gérei…

1 J'aime

Je ne crois pas qu’il existe de conseils pour ammorcer le contact avec les collectivités. Mais c’est justement ce que peut apporter le réseau Normandie Libre en facilitant le soutien mutuel de nos différentes associations.

Par exemple :

  1. Je compte décrire ici mes avancées dans le Domfrontais pour vous motiver à emboîter le pas, mais aussi pour recueillir vos remarques concernant mes démarches.
  2. Nous pourrions nous organiser une réunion audio mensuelle grâce au Mumble (qui est un logiciel hyper simple à utiliser !) de Normandie Libre pour partager nos avancées. Ça ferait légèrement tardif pour le label 2019 mais parfait pour celui de 2020.

Qu’en dis-tu, @Nicobe ? :slight_smile:

Au fait ! Les différents documents (notamment au format .pdf) pour candidater en 2019 sont téléchargeables ici : https://territoire-numerique-libre.org/candidature-2019/

J’en pense que c’est une bonne idée d’échanger là-dessus. Et je pense en effet que 2020 est une bonne perspective, l’occasion de renforcer nos rapports avec la ville d’ici-là…

Les résultats 2019 au label Territoire Numérique Libre sont tombés.

Quelques analyses :

  • Félicitation aux Girondins (33) qui sont très présents. Allez ! Parions que la Normandie sera représentée par autant voire plus de collectivités (quatre) en 2020 !
  • On ne trouve cette année que des collectivités engagées dans la migration au Libre depuis longtemps, car aucun label de niveau 1 ou même 2 — les plus accessibles — n’a été attribué. Je ne sais pas trop quoi en penser…
  • Pour la première fois de la création du label en 2016, une collectivité atteint le top-niveau (le 5) ! C’est Nancy. Waw !

Bon… Dès que j’ai fini de poser en orbite les cours Android/F-droid, le séances des « Écuyers du Hack » ainsi que la compta de Syntax — ce qui ne saurais tarder — je me lance dans une tournée des mairies du Domfrontais !

Si on veut que ça aboutisse il faut absolument qu’en parallèle nous soyons à même de proposer une présence soutenue et compétente sur le territoire, que les gens ne se sentent pas perdus dans la jungle libriste.

En ce qui me concerne je suis en train de jouer au lobbyiste amateur directement à l’administration de la région Normandie. Une autre approche qui pour ma part est totalement expérimentale. :crazy_face:

À suivre !