Nouvelle entreprise libriste dans l’Orne

@Fabrice
Pour ma part, le forum (et son résumé par mail) me convient et ce même si je n’ai pas eu beaucoup de temps en 2019 pour m’impliquer car j’ai créé ma société…

Salut Fabrice. Tu vas bien ?

Peux-tu nous en dire plus sur la fondation de ta société du Libre (éventuellement dans un fil dédié) ? Je ne sais pas… des anecdotes sur ces derniers mois… tout ce qui pourrait en motiver d’autres parmi nous ! :slight_smile:

En tout cas, merci pour le lien de ton site web et pour ton catalogue téléchargeable. Ça m’aidera déjà à me lancer moi aussi !

Hello Nicolas !

Oui, tout va très bien…

Mon premier client est une PME qui a été victime d’un Ransonware en 2019 et qui a failli tout perdre.

Je leur ai “vendu” un audit leur permettant de comprendre pourquoi ils se sont faits “avoir” et quels allaient être les points à améliorer. Cet audit a mis le doigt sur beaucoup points de faiblesse (de sécurité) dont le plus important concernait l’application métier, développée en interne et qui est complètement obsolète. Résultat des courses, ils m’ont aussi chargé de faire le cahier des charges pour leur trouver une solution plus “professionnelle”. Alors certes, tu vas me dire où est le Libre là-dedans ?

Eh bien je pars du principe qu’à partir du moment où l’on commence à inculquer des règles en matière d’hygiène numérique à une entreprise, on ouvre une porte vers les alternatives (GAFAM) et vers le Libre. De plus, cette entreprise n’avait que très peu de docs sur ses process et quasiment aucune sur son système d’information, je leur ai donc monté un Wiki (Dokuwiki) servi par un Raspberry, c’est cool non ?

Après pour la petite histoire, ils utilisent des licences Microsoft Office non “réglementaires” avec des logiciels pas à jour du coup et quand je leur demande pourquoi ils font cela, ils répondent : nous n’avons pas les budgets pour nous payer de vraies licences…et là je réponds : Vous savez qu’il existe des alternatives Libres beaucoup plus accessibles ? Bon il y a encore un peu de chemin à faire avant une adoption mais cela prouve que la Cybersécurité est un excellent point d’entrée pour faire découvrir les solutions Libres!

Et voilà!

Bonjour Fabrice et bravo pour cette réalisation.
Peux-tu dire les raisons qui t’ont poussé à choisir le statut de SASU ?

N’oublie pas de te marquer sur la carte de Normandie libre : https://framacarte.org/fr/map/normandie-libre_23475#7/49.171/1.593

Pourquoi une SASU ? Eh bien pour ne rien vous cacher, je suis dans un cycle de retour à l’emploi et je perçois donc des indemnités. La SASU me permet de me déclarer en tant que “Président” non rémunéré.

Je ne touche donc rien de mon entreprise, tant que le chiffres d’affaires ne me permet pas de me rémunérer correctement. L’argent reste donc sur le compte de l’entreprise, je récupère juste mes frais de déplacement quand j’en ai et, le cas échéant quelques fournitures…

Créer une SASU coûte un peu moins de 400€ et certaines caractéristiques font que l’on est en droit de maintenir une comptabilité “simplifiée”, en gros un simple journal de vente et de dépenses… J’ai quand même opté pour une solution comptable libre : Dolibarr, qui est très facile à prendre en main et qui permet très rapidement de tenir ses comptes et de faire des devis et factures d’une qualité professionnelle en quelques clics!

Voilà!

PS: Je vais regarder pour la carte…

@Fabrice

[…] Alors certes, tu vas me dire où est le Libre là-dedans ? […] je pars du principe qu’à partir du moment où l’on commence à inculquer des règles en matière d’hygiène numérique à une entreprise, on ouvre une porte vers les alternatives (GAFAM) et vers le Libre. […] Bon il y a encore un peu de chemin à faire avant une adoption mais

cela prouve que la Cybersécurité est un excellent point d’entrée pour faire découvrir les solutions Libres!

Je suis parfaitement d’accord avec ce que tu écris ! :wink:

De plus, […] je leur ai donc monté un Wiki (Dokuwiki) servi par un Raspberry, c’est cool non ?

Oui, c’est très cool. :wink:

Cependant, je considère qu’on fait beaucoup trop la promotion de la marque de l’acteur principal sur ce marché des nano-serveurs, et qu’on va s’en mordre les doigts un jour.

Je pense en particulier à tous nos magazines qui titrent « Raspberry »… alors que — je le sais d’expérience — il n’y a rien de sorcier à faire exactement la même chose avec du matos d’une autre marque comme Odroid, Olimex ou BeagleBoard.

Après pour la petite histoire, ils utilisent des licences Microsoft Office non “réglementaires” avec des logiciels pas à jour du coup et quand je leur demande pourquoi ils font cela, ils répondent : nous n’avons pas les budgets pour nous payer de vraies licences…et là je réponds : Vous savez qu’il existe des alternatives Libres beaucoup plus accessibles ?

Et qu’ont-ils répondu alors ? La-suite, la-suite, la/suite !!! :wink:

Je les ai vu hier et ils ont répondu : Office 365 :nauseated_face: