Lancement d'un serveur PeerTube Normandie Libre

peertube
vidéos
#1

Salut à tous,
Je me suis récemment mis à Docker car cette technologie, grâce à laquelle le forum sur lequel nous nous trouvons a été déployé, me paraît très prometteuse. Et, pour mettre en pratique ces nouvelles connaissances, j’ai déployé un serveur Peertube dockérisé : https://peertube.normandie-libre.fr

Pour l’instant, il est possible de s’y créer un compte pour pouvoir commenter, liker, s’abonner et, éventuellement, poster des vidéos. Pour cela, il faut qu’un administrateur (je suis le seul pour le moment), augmente votre quota (par défaut, je l’ai mis à zéro).

Pour l’instant, le serveur agrège, entre autres, les vidéos de :

A terme, j’aimerais proposer un modèle économique, à l’instar de Youtube, en monnaie libre pour promouvoir les entreprises locales et rémunérer les contributeurs locaux de vidéos sur le réseau Peertube.

2 Likes

#2

Superbe initiative.

Je me suis inscrit et j’aimerai importer une vidéo de presque 100Mo (l’enregistrement basse résolution de ma conférence aux RMLL 2015).

Que fait-on ?

1 Like

#3

J te mets administrateur. Comme ça tu pourras attribuer le rôle de modérateur ou d’administrateur à d’autres uilisateurs. Pour les simple users, tu pourras leur filer un quota de vidéos à uploader. Va falloir monitorer la charge sur le disque dur, je verrai ça avec Maxime et Jean-Louis. D’ailleurs faut que je rappelle Jean-Louis pour remplacer le deskttop qui sert de serveur par un vrai VPS, acheté en monnaie libre :wink:

0 Likes

#4

Je crois que j’ai encore quelques paramétrages à effectuer. Donc ne met pas trop de vidéos pour le moment au risque que je remette l’instance à zéro.

0 Likes

#5

Bon j’avais quelques bugs. J’ai mis à jour l’image docker avec le dépôt git et ça fonctionne bien :slight_smile: Vous pouvez y aller.

0 Likes

#6

Bonjour Pierre-Jean,
Personnellement, avant de m’exprimer, j’aurais besoin que tu nous donnes ta définition de Normandie Libre. Étant donné que tu as les clés du serveur ça me semble important de t’entendre sur ce sujet.
Merci à toi.

0 Likes

#7

Pour moi c’est la possibilité de regrouper les utilisateurs de logiciels libres et de monnaie libre sur le territoire normand. C’est aussi la possibilité de fournir des services alternatifs aux GAFAM ainsi que de l’actualité sur la monnaie libre et le logiciel libre sur la Normandie. Je ne suis pas le seul à avoir les droits root sur le serveur :wink: Je ne suis pas le seul non plus à pouvoir publier sur le portail. Je sens comme un doute chez toi sur la pertinence de toutes ces initiatives…

0 Likes

#8

De mon côté, c’est vrai que j’ai du me poser la question de la pertinence d’un PeerTube Normandie Libre, à côté de notre projet de multiplier les instances au sein de chacunes de nos initiatives, à l’image de celle de l’Artifaille… C’est peut-être ça que Léo sens également…

Mais cette interrogation n’a duré qu’une seconde pour ma part !

En effet, vu la conception acentrée du logiciel Peertube, une instance Normandie Libre ne diminue pas le besoin d’autres instances encore plus locales. Bien au contraire, je suis certain que ça aurait même tendance à inciter à répliquer l’idée.

2 Likes

#9

Le serveur peertube de normandie libre est abonné à celui de l’artifaille :wink: Je les invite à s’abonner eux-mêmes à celui de normandie libre. Les autres services que j’aimerais voir déployés : Mastodon et Openstreetmap mais pas sûr d’avoir le temps de m’en occuper en 2019.

0 Likes

#10

Léo a peut-être aussi un autre questionnement que je peux partager, c’est celui de la prise d’initiatives au sein de Normandie Libre. En effet, l’arrivée de cette instance a été une surprise, quoique bonne ! :wink:

Il me semble qu’un beau jour, il faudra donner un cadre à notre fonctionnement, en formalisant un peu les procédures de prise d’initiatives. Notre prochain Sommet Normand du Libre est sensé nous faire avancer sur ce point.

En tout cas, pour que Normandie Libre avance, il est aujourd’hui encore trop tôt pour un tel carcan et nous devons profiter du caractère encore informel de notre collectif pour tester un maximum de choses sans se prendre la tête : si ça plaît, on garde, si ça ne plaît pas, on en discute a posteriori et on ne garde éventuellement pas. Ce n’est que mon avis.

(De plus, étant donné que tu es le titulaire du nom de domaine normandie-libre.fr, je te trouve déjà bien gentil @paidge, de nous partager son usage ! ^^ Enfin… et surtout… en matière de prise d’initiative dans son coin au nom de Normandie Libre, il faut avouer que ce serait le pompon que moi, je m’en plaigne ! :wink: )

Bref, tout va bien à mes yeux ! Et bravo encore à @paidge pour toutes tes initiatives qui vont décidément dans le bon sens (à mon avis, je précise encore ^^).

Est-ce que c’est bien ça que tu avais en tête @Leo ?

0 Likes

#11

Ahhh oui ! Il y a probablement aussi un questionnement à se poser concernant le choix des instances PeerTube avec lesquelles celle de Normandie Libre peut s’interconnecter.

En effet, tant que le continu est globalement (globalement, car on ne va pas non plus programmer un vilain algorithme — le mot qui fait peur du moment — pour être absolument sûr que le moindre enregistrement convienne à notre ligne éditoriale) :

  • normand ET libriste : tout va bien.
  • normand OU libriste : on doit en discuter, surtout en matière de messages politiques autres que ceux qui dénoncent l’oppression de la société via les logiciels et services privateurs.
  • Ni normand NI libriste : on peut peut-être laisser ça a d’autres instances, non ?

Évidemment, les morceaux diffusés doivent être (là encore globalement, entendre « en grande majorité », disons « au moins 98% ») correctement partageable (dixit Stallman), c’est-à-dire :

  1. Sous l’une ou l’autre des licences Creative Commons ou une autre licence adaptée, s’il ne s’agit pas de tuto sur un logiciel libre.
  2. S’il s’agit de tutos sur logiciel libre, il leur faut être protégé par une licence libre (pas seulement ouverte), par exemple la CC-BY ou la CC-BY-SA conviennent, les CC-BY-NC, CC-BY-ND, CC-BY-NC-ND ne conviennent plus. Lire « Pourquoi le logiciel libre a besoin d’une documentation libre » de Stallman encore.

Sur la liste que tu as fournie et que j’ai consulté (trop) rapidement, seule l’instance dissidents.tv me semble être à surveiller. Mais comme sa page À propos n’est pas encore remplie, on ne peut pas encore juger correctement.

Qu’en dis-tu, @paidge ?

1 Like

#12

Je suis d’accord avec ce que tu dis. Je voulais choisir strictement les serveurs avec lesquels se connecter. Mais ensuite je me suis dit que ce serait trop de censure. Pour le moment, je privilégie évidemment ce qui est normand et/ou libriste mais aussi le contenu français. Les serveurs ont été choisis pour aussi permettre aux utilisateurs d’accéder à d’autres sujets que le libre. Sachant qu’il est toujours possible de blacklister un serveur et/ou des vidéos spécifiques.
La liste à jour est la suivante :
peertube.librelois.fr
libre.tube
video.colibris-outilslibres.org
videos.numerique-en-commun.fr
tube.p2p.legal
peertube.video
peertube.datagueule.tv
peertube.fr
pt.a-trappes-terre.fr
tube.conferences-gesticulees.net
thinkerview.video
framatube.org
peertube.social
peertube.openstreetmap.fr
video.monsieurbidouille.fr
video.lemediatv.fr
dissidents.tv
tube.open-plug.eu
alttube.fr
video.tedomum.net
videos.pair2jeux.tube
open.tube
video.samedi.pm
pe.ertu.be
tube.piweb.be
tube.anjara.eu
gouttedeau.space
tube.kdy.ch
video.ploud.fr
tubee.fr
video.alternanet.fr
scitech.video
videos.lescommuns.org
peertube.subak.ovh
video.taboulisme.com
artitube.artifaille.fr

0 Likes

#13

Normandie Libre devient peu à peu un collectif qui va en se formalisant et la seule définition de son objet se trouve sur le site web en plus du nom qui évoque la culture du libre en Normandie.
Une instance Peertube au sein de Normandie Libre est une bonne idée mais à titre personnel je suis en désaccord total avec les agrégations que tu as choisies. Je les ai presque toute parcourues et je n’en ai trouvé aucune qui soit spécifiquement libriste. On y trouve plutôt des amalgames de thématiques et d’idéaux parfois très éloignés de l’idée de base de Normandie Libre (même un tuto pour un logiciel propriétaire).
Je propose que nous restions cantonnés au libre en termes de principe de création et de partage certifié par des licences pour éviter les écarts qui impliqueraient par association des gens souhaitant promouvoir Normandie Libre mais ne se reconnaissant pas dans les messages connexes véhiculés (pour peu qu’ils aient d’abord conscience du contenu partagé et relayé d’ailleurs).

0 Likes

#14

Comme je l’ai dit à Nicolas, je comprend tout à fait ta remarque. Je me suis moi-même posé la question des autres instances Peertube à agréger.

  1. J’ai commencé par me dire, comme vous, qu’il faudrait n’avoir que des vidéos sur le libre, les communs, l’écologie, etc.
  2. Ensuite, je me suis dit que si on voulait proposer Peertube comme alternative à Youtube, alors il ne fallait pas se cantonner à ces sujets car on ne trouverait pas grand chose comme contenu sur notre instance (la liste des instances Peertube qui correspondraient à nos attentes est, à mon avis, très petite)
  3. J’ai donc choisi, pour le moment, de s’agréger avec d’autres instances dont le contenu est principalement en français et qui ne partagent pas ou peu de vidéos illégales.

Bien sûr, j’ai survolé les instances en question et il se peut que certaines d’entre elles soient à supprimer car ne respectent aucunement les valeurs portées par notre collectif.

Voilà ce que je propose :

  1. Que les utilisateurs du forum se prononcent ici (ou dans un topic dédié) sur les instances qu’ils souhaitent voir apparaître/disparaître dans la liste
  2. On pourrait créer une catégorie Peertube sur le forum pour permettre à nos utilisateurs de proposer ou de signaler les vidéos/les chaînes/les instances indésirables.

P.S : il y a aussi la possibilité de signaler directement les vidéos

0 Likes

#15

Concernant la défense de la liberté d’expression, tout cela me fait penser à cette discussion en commentaire de cet article du Framablog dans laquelle j’ai participé.

En résumé : les framasoftiens m’ont fait comprendre, et ils avaient raison, que le Framablog n’a pas vocation à être le canal exclusif de la pensée libriste (ce que je n’avais pas compris à l’époque) et que j’avais mon propre blog pour exprimer une autre pensée.

Appliqué à Normandie Libre qui, bien évidemment, défend la liberté d’expression, ça pourrait donner :

  1. Gérer son propre canal publique hébergeant ses propres enregistrement. C’est déjà défendre sa propre liberté d’expression. Et peut-être que c’est déjà ça…

  2. Inciter tout le monde à faire de même (s’auto-héberger avec PeerTube). En montrant l’exemple, en en parlant, en publiant des tutos… Ça c’est clairement défendre LA liberté d’expression. Et peut-être que c’est suffisant…

  3. S’efforcer à relayer un maximum d’autres instances de PeerTube. Ça par contre, c’est peut-être trop…

Mais bon… on est déjà trois à être d’accord sur ce fond, il me semble.

Alors, en plus des propositions de @paidge ci-dessus, et prenant en compte la jeunesse du réseau PeerTube dont le développement est à soutenir, je propose également deux temps :

  1. Que @Leo indique (éventuellement en off) juste une poignée des instances qui lui semblent les plus inadéquates à relayer par la nôtre.

  2. Lorsque l’estimation « officielle » du total des instances de PeerTube (plus de 300 en février) aura dépassé, disons les 600 (ce qui fera que le fait que l’instance de NL soit ouverte à tous vents ou pas, ne changera plus grand chose), OU (si ça se passe avant) dès que Normandie Libre sera formalisée en association, nous reverrons à baisser drastiquement la listes des instances relayées.

1 Like

#16

Je pense qu’il faut prendre garde à se servir de Normandie Libre dans ce contexte car cela implique de plus en plus de personnes dont la plupart n’ont pas accès au serveur et dont certaines n’ont pas les compétences techniques pour exprimer leur opinion à travers l’usage dudit serveur.
Concernant les vidéos, il en existe des centaines qui présentent en français des logiciels libres, sans parler du fait que nous pourrions à terme en faire nous-mêmes. Donc je pense que la véritable question concerne l’agrégation, car cela revient à relayer des contenus dont nous ne pouvons maîtriser la publication qu’a posteriori.
Je propose de se cantonner à des vidéos sur la culture du libre au sens des licences (et à la rigueur quelques observations factuelles de pratiques douteuses de la part de certains fabriquants et concepteurs de matériel et logiciel informatique) car cela me semble en phase avec l’ensemble des intentions qui sous-tendent l’existence du réseau Normandie Libre et que le fait d’aller sur d’autres terrains que celui-là multiplient les risques de voir du monde ne pas se sentir représenté par ce même réseau (ce qui est mon cas en cette occurrence précise) et en freine donc naturellement la promotion.

Dès que j’aurai le temps, je ferai effectivement une revue des instances et vidéos agrégées.

En outre, rien ne vous empêche d’avoir votre propre instance Peertube et d’y agréger celle de Normandie Libre.

0 Likes

#17

Après avoir parcouru l’ensemble des instances agrégées, la seule qui me paraisse être vraiment en phase avec l’idée commune apparente de Normandie Libre est celle-ci :
peertube.openstreetmap.fr
Les deux suivantes me semblent également assez proches :
videos.lescommuns.org et videos.numerique-en-commun.fr

Le reste ne me convient pas. Bien qu’il ne s’agisse là que d’un avis personnel, je tiens à appuyer sur le fait qu’en l’état, l’appariement de Normandie Libre via son instance PeerTube à des contenus que j’estime inappropriés voire, dans certains cas, contraires à mon éthique personnelle, me dissuade d’en poursuivre la promotion.

0 Likes

#18

Cela me paraît très restreint en effet. Et video.colibris-outilslibres.org alors ?! C’est quoi le problème avec cette instance ? Déjà, même en l’état, il n’est pas évident de trouver du contenu intéressant. Alors en se limitant à 2 ou 3 serveurs… Comment peut-on sérieusement proposer une alternative à Youtube s’il n’y a aucun contenu ? Je comprends que certaines instances peuvent proposer du contenu qui ne t’intéresse pas, voir qui ne sont pas en phase avec tes valeurs, mais quid du contenu qui serait en phase, lui, et qui se trouverait sur la même instance ?

Ah bah il t’en faut peu pour baisser les bras. Pour moi, il y a sûrement d’autres raisons sous-jacentes…

0 Likes

#19

Il faudrait que nous étudions cette fonctionnalité. Est-elle en mesure de bloquer la diffusion de nombreuses vidéos qui ne rentrerait pas dans le cadre de Normandie Libre ?

Dans le fond, je suis d’accord avec Léo. Il faut borner sagement Normandie Libre à la Normandie et au Libre. Et faire en sorte de rester dans ces bornes quoique grossièrement. J’insiste sur le grossièrement : il ne faut pas non plus se hérisser à la moindre incartade.

Dans la forme, je pense qu’il est à ce jour trop tôt pour appliquer strictement les recommandations de Léo.

  • Attendons que Normandie Libre héberge suffisamment de ses propres contenus. Durant cette année, nous devrions enregistrer déjà quelques conférences lors de nos multiples événements publics que nous ne manquerons pas d’organiser partout en Normandie.
  • Attendons que, grâce à l’exemple de l’instance PeerTube de Normandie Libre, suffisamment d’instances soient lancées dans la région, attendons que @paidge lance son instance personnelle par exemple.
  • Attendons que l’avenir du réseau PeerTube soit assuré.

Merci @Leo pour ce travail de revue. À cette liste, que j’approuve a priori, j’ajouterai au moins l’instance de l’Artifaille, comme toute future instance appartenant à une composante du réseau Normandie Libre, même si, dans une certaine limite, celle-ci héberge du contenu qui ne rentre pas dans les clous. En effet, nos composantes doivent être connectées tout en gardant une capacité à faire leurs propres choix éditoriaux.

0 Likes

#20

J’ai un autre compromis à proposer, et celui-ci me semble idéal. Allier à la fois :

  • Un affichage des contenus strictement borné -> image de Normandie Libre qui ne dépasse pas certaines limites-> Les recommandations de @Leo seraient satisfaites, non ?
  • Une interconnexion de toutes les instances sans distinction : participation technique de Normandie Libre au réseau PeerTube -> Les recommandations de @paidge le seraient également, non ?

:wink:

Ma question est donc « Est-ce que c’est possible actuellement ? Que seules certaines vidéos ou flux soient publiquement affichées par une instance de PeerTube, mais que toutes puissent éventuellement être relayées par ses tuyaux

0 Likes