[Fondation] Les dirigeants

collectif
#1

Comment sera organisée la direction de Normandie Libre ? Comment nommerons-nous et intitulerons-nous les dirigeants de Normandie Libre, c’est-à-dire les individus qui seront déclaré en préfecture ?

Voulons-nous un bureau classique qui tourne autour du trio président, secrétaire, trésorier avec autant de vice-, de co- et autres adjoints que nécessaire ? Ou voulons-nous un collège solidaire qui fonctionne à base de mandats ? (Remarque, nos amis de chez Grifon présentent un exemple de ce type de fonctionnement.)

À combien de temps sera fixée la durée d’un mandat ? 6 mois, 1 an, 2 ans, plus ou moins ?

0 Likes

#2

Intéressants ces statuts.
La loi imposant a minima un président et un trésorier, je serai curieux de savoir ce qu’en a pensé la Préfecture de Rennes.
Rien peut-être, si pas de contrôle réel…

Ensuite il y a l’aspect porte-drapeau que donne la fonction de président.
Ce qui est quand même utile à toute assoce, bien que ce soit parfois déresponsabilisant pour les autres membres.

0 Likes

#3

Ce que tu écris n’est pas assez précis @Nico. Ce n’est pas la loi, en tout cas pas la loi 1901, qui impose un tel clacissisme organisationnel. Par contre, il est vrai que l’usage rend difficile de passer outre, mais ce n’est pas infaisable !

Cette page du site assistant-juridique.fr approfondit le sujet, en voici un extrait :

Assez traditionnellement, on retrouve dans les conseils d’administration des associations les fonctions de président, de vice-président, de secrétaire et de trésorier. […]
Ces appellations, pas plus que ces fonctions, ne sont pourtant pas obligatoires, sauf si les statuts l’ont prévu. […]
Dans certaines associations, la gestion est assurée collectivement, sans président. En effet, aucune disposition légale n’impose aux associations de se doter d’un président. […]
Rien n’interdit non plus de fixer, statutairement ou dans le cadre d’une délibération du conseil d’administration, des comités ou conseils chargés d’assister le conseil d’administration dans sa mission.
Cependant, désigner une personne chargée de représenter l’association et une autre chargée de ses finances rassure la préfecture, les éventuels dispensateurs de subventions et les autorités délivrant les agréments.

EDIT: Voici une source officielle, issue du site associations.gouv.fr corroborant la source précédente :

La liberté contractuelle préside encore à l’organisation externe et interne des associations. […] Toujours en raison du silence des textes de 1901 et sauf pour les associations réglementées par des statuts types, ce n’est qu’une tradition de désigner au sein de la structure dirigeante une ou plusieurs personnes qui auront le titre de président ou de vice-président, de trésorier ou de trésorier adjoint, de secrétaire ou de secrétaire adjoint.

0 Likes

#4

Carrément d’ailleurs l’association GoéLUG est une asso à conseil collégial.

0 Likes